andare pagina d'accoglienza  

Cerclo Genealogico e Storico Champanellois

Associazione "Legge 1901" di Saint-Genès-Champanelle, 63 , Francia

andare pagina del patrimonio

"Articolo della signora Martine VIGIER dell'associazione ""Les Dentellières"""

"Nous avons rencontré la dentellière de la campagne partageant ses journées entre le travail de la ferme et celui de la dentelle, celle-ci permettait un appoint aux revenus familiaux.

b/ LA DENTELLIÈRE à la VILLE :
Elle travaillait dans des conditions bien différentes : pas de réunion amicale où travaillent autant langues que fuseaux. Pour elle, le travail se fait dans des ateliers, employant les femmes mais aussi les enfants dès 8 ans, filles et garçons. Encore en 1872, le quart des 2 500 ouvrières d'une ville dentellière sont des enfants de moins de 15 ans. En 1882, une loi interdira le travail des enfants avant 13 ans.
La journée de travail est de 14 heures et commence dès 5 heures du matin. Les dentellières s'éclairent avec une lampe à pétrole ou à huile (selon la richesse de la famille) appelée : «chaleil» dont la lumière est concentrée sur le travail par une boule de verre remplie d'eau de pluie : «le douhli».
Mais la dentelle est avant tout le travail des orphelins, des jeunes filles pauvres et des jeunes femmes refusant la prostitution. Les ateliers sont souvent organisés par des communautés religieuses, il y règne une discipline très stricte.
A VALENCIENNES, les ateliers sont installés dans des caves, dont l'humidité empêche le fil de se dessécher donc de casser. Là comme ailleurs, la dentellière emploie des sels de plomb dits ""blanc de plomb"" qui servent à maintenir une dentelle bien blanche. C'est ainsi que, maux d'yeux, troubles respiratoires, maladies des nerfs, scolioses, tuberculoses et rhumatismes les atteignent rapidement. Ces mêmes maladies menacent celles qui, refusant de travailler en atelier, restent travailler chez elle ""en chambre"". De plus, elles sont exploitées, le commerçant majorant le prix du fil et du matériel, sous-payant la dentelle et la refusant même parfois, le coût du fil qui reste alors à la charge de la dentellière.
La dentelle produite ainsi, est vendue chère, elle assure la renommée des villes où elle est fabriquée."

* [ pagina precedente ] *

* [ ritorno alla pagina del patrimonio ] *

* [ ritorno alla pagina iniziale ] *

champanelle

croci 59
cartoline vecchie del commune 153
cartoline vecchie fuora del commune 47
cartoline vecchie del Puy de Dôme 117
associazioni registrate sul comune 137
Coppa Gordon Bennett 74

champanelle

andare pagina d'accoglienza  

andare pagina del patrimonio

  français
français
english
english


RESULTATI dell'elezione prezidentiale 2017


Ogni diritti riservati - © - 1999 - 2018 - Concezione & realizzazione Bruno FUNGENZI