aller page d'accueil  

Cercle Généalogique et Historique Champanellois

Association "Loi 1901" de Saint-Genès-Champanelle, 63 , France

aller page du patrimoine

D'où vient le nom de notre commune ?

Un des meilleurs spécialistes français de l'onomastique, discipline regroupant la toponymie [ noms de lieux ] et l'anthroponymie [ noms propres de personnes ], Albert DAUZAT, nous proposait déjà en 1951, dans son "Dictionnaire des noms et prénoms de France" paru aux éditions Larousse une tentative de réponse quant à l'origine des noms de villes se nommant St Genès.

Pour lui, il y aurait eu deux saints :

  • un martyr à Rome sous l'empereur Dioclétien

  • un autre qui fut archevêque de Lyon au VIIème siècle.

Il fait remarquer que l'orthographe a souvent été confondue avec celle du genêt [ Saint-Genest ] comme le montre des noms de localités du Massif Central, voire de la Marne et des Vosges.

Albert DAUZAT avance une autre origine éventuelle qui viendrait d'un mot espagnol "genet" concernant le qualificatif d'un cheval, connu dès le XIVème siècle..

Le terme "champanelle" en occitan, signifie "mis en charpie" ce qui accréditerait l'origine d'un martyr Saint-Genès à Rome.

Une habitante de Theix nous a proposé une explication différente : à une époque indéterminée, afin de différencier notre paroisse et celle de St-Genès-des-Carmes, on a rajouté le terme "Champanelle" voulant dire "des champs" en vieux français, afin de souligner leur différence, Saint-Genès-des-Carmes étant une paroisse urbaine au coeur de Clermont-Ferrand.

Un autre universitaire français, philosophe et théologien de renommée internationale, Jacques ELLUL a émis une autre hypothèse quant à l'origine du toponyme de notre commune :

Dans son ouvrage "La subversion du christianisme" paru en 1984 aux éditions du Seuil dans la collection Empreintes, page 50, il avance l'idée que lors de l'installation de leur culte à la fin de l'ère gallo-romaine, les chrétiens ont "récupéré" les croyances païennes afin de mieux être acceptés par les populations.

Extrait : "Un fait bien connu a été l'adoption par l'église de petits dieux locaux qu'il était impossible d'évacuer de la piété quotidienne. Aussi le saint Genis, Geniès, Genès, etc., n'est autre que le petit Genius local, le dieu du lieu où on habite, qui nous protège quotidiennement. On ne pouvait y faire renoncer les populations hâtivement christianisées, alors on a préféré le baptiser, en faire un saint reconnu par l'Eglise."

Comme dans le cas de Laschamps, un flou artistique règne quant à l'orthographe exacte de ce toponyme.
Nous avons contacté l'Académie Française qui nous a répondu que selon les règles de français communément admises dans les dictionnaires de noms propres, celui-ci devrait s'écrire avec deux tirets mais l'habitude, surtout par la DDE, a été prise de n'en mettre qu'un sur les panneaux de signalisation routière. Ce qui donne parfois [Saint-Genès Champanelle] voir [Saint Genès-Champanelle].

Les habitudes sont difficiles à changer, la municipalité elle-même, en couverture de ses bulletins utilise une orthographe avec un seul tiret. Certains bulletins ont utilisé un toponyme sans tiret voir même un seul tiret entre Genès et Champanelle.

dernière mise à jour le 30 avril 2002

* [ retour à la page d'accueil ] *

champanelle

croix repertoriées 59
cartes postales anciennes de la commune 153
cartes postales anciennes hors commune 47
cartes postales anciennes du Puy de Dôme 118
associations recensées sur la commune 141
coupe automobile Gordon Bennett 74

champanelle

aller page d'accueil  

aller page du patrimoine

  italiano
italiano
english
english

champanelle


RESULTATS des législatives de 2017

télécharger les RESULTATS du 1er tour des législatives de 2017

télécharger les RESULTATS du 2e tour des législatives de 2017

RESULTATS de la présidentielle 2017

télécharger les RESULTATS du 1er tour de la présidentielle 2017

télécharger les RESULTATS du 2e tour de la présidentielle 2017

champanelle

Tous droits réservés - © - 1999 - 2017 - Conception & réalisation Bruno FUNGENZI